Micros de chants : quel modèle choisir ?

Micros de chants

Commençons par clarifier les bases pour mieux comprendre; il existe 2 familles de micros : les dynamiques et les électrostatiques. Cependant il existe une grosse différence entre ces deux modèles de micro de chant. L’un est plus avantageux et moins couteux que l’autre. Lisez cet article jusqu’à la fin pour comprendre lequel des deux modèles de micro (statique ou dynamique) serait le mieux adapté pour vous.

La famille des micros électrostatiques ou cardioïdes

Composé de préamplificateurs électroniques à étages de condensateurs, de transistors ou de lampes, le micro électrostatique comporte souvent des fonctions de traitement du signal telles qu’un modulateur de directivité, un atténuateur de basses fréquences, ou encore une barrière de volume. Les microphones électrostatiques sont beaucoup plus sollicités par les professionnels pour leur précision ainsi que pour leur fidélité de reproduction sonore.
Grâce à sa grande sensibilité, le micro électrostatique est idéal pour une prise dans un studio ou home-studio. Par ailleurs, il existe plusieurs sous-catégories au sein de cette grande famille.

Le micro électrostatique est généralement fixé sur un support à suspension pour absorber les chocs et les vibrations. Ce micro studio nécessite une alimentation externe normalisée à 48 volts, souvent fournie par tous les périphériques pré-amplifiées ou délivrée par la carte son.

Les micros dynamiques

Ce sont les plus connus et les moins couteux du marché. C’est ce qui justifie le fait que de nombreux artistes le choisissent. Les microphones dynamiques sont plus adaptés aux faibles fréquences inversement aux autres types de microphones ; cela leur donne l’avantage d’être fiable en plus d’être résistant. Ils ne nécessitent pas de générateur électrique extérieur pour fonctionner constamment et sont munis d’un système antichocs réduisant la transmission des faux bruits de manipulation et d’un filtre sphérique efficace contre les murmures du vent et de la bouche. Les micros dynamiques sont plus favorisés sur scène car ils sont capables de supporter de fortes pressions sonores et sont moins vulnérables aux interférences. Rendez-vous sur www.sonovente.com pour plus d’infos.

Découvrez maintenant le premier

Depuis maintenant un certain temps, le SM58 est considéré comme le microphone le plus populaire au monde. Recherchez des photos de vos chanteurs préférés sur scène et vous remarquerez que dans 90% des cas, c’est un SM58 qui est utilisé. Simplement parce que sa faible sensibilité aux retours, son boitier robuste, et sa capacité ergonomique font de lui le compagnon parfait pour les concerts et représentations. Il est devenu très courant de voir des studios professionnels au budget illimité faire l’usage fréquent de ce micro ! Mais puisque les micros statiques sont habituellement ceux choisis pour l’enregistrement de voix, le Shure SM58 est plus souvent utilisé pour les concerts, mais de nombreux artistes enregistrent avec en studio.

Ce micro est une légende, un vrai standard de l’industrie. Il a un son un peu plus sombre que les autres micros et réduit les basses en-dessous de 100 Hz. Le Shure SM58 est disponible avec interrupteur dans sa version SM58-SE. Il est conçu pour reproduire la chaleur et la clarté des chants lead ou chœurs. Même dans des conditions extrêmes le Shure SM58 reste en mesure de mettre à l’avant-plan la principale source et en même temps de réduire les sons d’arrière-fond. Le SM58 est aussi fort apprécié parmi les DJs et animateurs de clubs et de petites et grandes salles. Une constitution vraiment tenace, un système réduisant les vibrations et une protection en acier font que rien n’altère les performances du SM58 et ce, même entre les mains d’un novices

Garder bien à l’esprit

Pour qu’un artiste réussisse sa performance sur scène, il doit choisir un microphone peu sensible aux interférences. Il choisira donc un accessoire simple et très pratique. Plusieurs micros sont conçus pour un usage sur scène que ce soit dans la famille des micros dynamiques moins aux cardioïdes les plus coûteux mais rester quand même souvent utilisés en studio. Beaucoup pensent que plus un micro est coûteux, meilleur sera le résultat sonore. On remarque pourtant que les professionnels du son sur scène se détournent des modèles relativement très coûteux.

En vérité, contrairement aux enregistrements de studio sur scène, les conditions varient et il y a plusieurs facteurs à prendre en compte comme la superficie de la salle, la résonance, la température et l’humidité variable. Chaque élément influence à sa façon, le résultat final. Le véritable défi se résume à trouver la meilleure façon pour vous de faire entendre votre voix en toutes situations. Quelles que soient les circonstances ou vos ressources, il est important de connaitre les modèles de microphones et comment chacun d’eux fonctionne afin de faire le choix le plus adapté.